Abonnez-vous !

Nous contacter

PLUS D'INFORMATIONS : info@greengames.media

CONTACT MÉDIAS : contact@greengames.media

© 2019-2024 By www.greengames.media

  • Grey Instagram Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
Rechercher

Jane Goodall, l'Ange gardienne des émotions animales.

La très célèbre primatologue est de passage à Paris pour une série de conférences. Les journées épuisantes de Jane Goodall, millimétrées et orchestrées de main de maître par ses relais français, ne sont pas pour nous arranger. Encore une fois, Clémence est tellement motivée par cette rencontre qu'elle remue ciel et terre. Des courriers sont envoyés aux quatre coins de la planète et une des dernières missives électroniques fait mouche. Le bureau de Londres nous répond. « Jane Goodall sera heureuse de s'entretenir avec vous pour prendre part au programme d'éducation citoyenne mondiale des Green Games, dimanche à 20 heures à son hôtel ». Nous sommes aux Anges.

Jane Goodall nait en 1934 à Londres, en Angleterre. Depuis son enfance, elle se passionne pour la nature et les animaux. Elle passe la plupart de son temps avec sa chienne, adore lire les aventures du Dr Doolittle qui parle avec les animaux et est, secrètement, amoureuse de Tarzan. Son grand rêve est de partir un jour en Afrique vivre avec les animaux.


« si tu veux réellement quelque chose, si tu travailles dur, si tu sais saisir les opportunités, et si tu n'abandonnes jamais, tu trouveras un chemin. »

« Ma mère me disait souvent « si tu veux réellement quelque chose, si tu travailles dur, si tu sais saisir les opportunités, et si tu n'abandonnes jamais, tu trouveras un chemin ». Sa confiance et ses encouragements m'ont beaucoup soutenu à cette période de ma vie. Et puis, quelqu'un m'a appris que les animaux ont des personnalités alors que la science, à l'époque, le niait. Il m'a appris que les animaux avaient des esprits capables de penser rationnellement et il m'a appris surtout que les animaux avaient des émotions comme le bonheur, la tristesse, la peur, le désespoir. Celui qui m'a appris tout cela, c'était mon chien, Rusty. Je regarde souvent en arrière et je pense aujourd'hui que Rusty était mon Ange Gardien. J'ai toujours aimé les chiens mais il était différent de tout autre chien que je n’avais jamais connu. Il était si spécial, et alors, lorsque je suis arrivée à l'Université de Cambridge et que les professeurs m'ont dit que j'étais hors ligne, que je ne pouvais pas dire que les singes ont des personnalités, des esprits ou des émotions, je savais qu'ils se trompaient grâce à mon chien Rusty. »



À vingt-trois ans, Jane est invitée au Kenya par une amie en vacances d'été. Elle le prend comme une opportunité tant attendu, travaille comme secrétaire pour son billet et saute dans un cargo pour l'Afrique. Là-bas, Jane rencontre le docteur Louis Leakey, célèbre archéologue et paléontologue, qui va très vite s'imposer comme un véritable mentor. Il lui conseille d’étudier les chimpanzés comme il a conseillé à Dian Fossey d’étudier les gorilles et à Biruté Galdikas de s’intéresser aux orangs-outans. Ces trois femmes, bientôt spécialistes des grands singes, sont appelés par National Geographic, les « Anges de Leakey ». En 1960, Jane s’installe définitivement en Tanzanie, en Afrique, dans le Parc national de Gombe, pour vivre avec les chimpanzés afin de mieux les comprendre. Jane mène ce qui sera alors la plus longue étude de terrain sur des animaux sauvages vivant dans leur environnement naturel. Au contact quotidien des singes qu’elle étudie, Jane fait une découverte très importante : les chimpanzés sont capables de construire des outils pour se nourrir, avec des brindilles pour attraper des fourmis ou des pierres pour casser des noix par exemple, qu’ils pratiquent la cueillette alors que l’on pensait que seuls les humains faisaient cela. Elle comprend alors que ces chimpanzés sont beaucoup plus proches de l’Homme qu’on ne le pensait. À partir de cette découverte capitale, Jane Goodall continue à étudier la vie des chimpanzés et à démontrer qu’ils sont dotés de vraies personnalités et d’intelligence, qu’ils ressentent des émotions. En deux mots, que la frontière entre l’Homme et le Singe est beaucoup plus petite qu’on le pensait auparavant.


« Les chimpanzés sont très intelligents, mais les chimpanzés n'ont aucune utilité de créer une machine pour aller sur la lune. »

« Nous, les humains, nous ne sommes pas les seuls êtres avec des personnalités, des émotions et des sentiments. Tu dois changer ton attitude et ton regard, non seulement sur les chimpanzés, mais aussi à l’égard de toutes les espèces qui habitent avec nous sur la Terre. Tu dois avoir un vrai respect pour le monde animal. La principale différence entre nous et les autres animaux, est le développement explosif de notre intellect. Le chimpanzé et le cerveau humain sont anatomiquement identiques. Les chimpanzés sont très intelligents, mais les chimpanzés n'ont aucune utilité de créer une machine pour aller sur la lune. Je crois que la grande différence entre eux et nous, c'est que, à un moment donné de notre évolution, nous avons développé cette capacité extraordinaire à communiquer avec les mots, afin que je puisse dire à ce jeune homme ici, Jules, des choses qui ne sont pas présentes. Je pourrais lui raconter des histoires sur la Tanzanie, des histoires sur les chimpanzés. Vous et nous pourrions planifier que nous allons faire quelque chose dans dix ou quinze ans à partir de maintenant. Nous pouvons parler du passé lointain, et surtout, nous pouvons discuter pour l'avenir. Nous pouvons discuter de ce qui s'est passé de mauvais pour la planète aujourd'hui, et de ce que nous devrions faire pour améliorer les choses, et je crois que c'est ce qui a conduit au développement explosif de notre intellect, et c'est pourquoi il est si difficile de comprendre pourquoi l'être vivant le plus intelligent sur terre, qui a déjà marché sur une autre planète, dépense autant d’énergie à détruire l’endroit où il vit. »


Jane crée en 1977 « l’Institut Jane Goodall » dont le but est la recherche, l’éducation et la conservation de la faune, et est aussi à l’origine de programmes originaux et efficaces. Voilà quelques années, Jane retourne en Tanzanie et survole dans un petit avion le Parc national de Gombe où elle avait mené sa longue étude sur les chimpanzés. Elle découvre les ravages de la déforestation autour du parc et réalise qu’il est bien beau de sauvegarder les chimpanzés mais qu’il ne faut pas oublier les populations locales, trop nombreuses pour la superficie d’une terre dévastée par l’érosion, des populations qui doivent se battre pour survivre. Pour Jane, il faut leur venir en aide tout en protégeant les chimpanzés et la forêt. Il faut avoir une vision globale de l’action de conservation menée au bénéfice tous. Elle crée Tacare pour contribuer au développement durable des populations et lutter contre les maladies et ChimpanZoo pour œuvrer à l'amélioration des conditions de vie des chimpanzés en captivité.

Ces dernières années, Jane fait feu de tout bois et sillonne la planète pour dispenser plus de trois cents conférences par an pour faire passer le message de l'urgence d'agir pour la préservation de l'environnement, ne se prenant que deux mois de repos total. Consciente de l'urgence absolue d'une éducation de la nouvelle génération, Jane crée Roots & Shoots pour encourager les jeunes à s'impliquer dans des projets de protection des animaux, de l'environnement et de la communauté humaine.


« J'utilise chaque once de mon énergie pour toucher les jeunes du monde entier. »

« Nous devrions apprendre à vivre en harmonie avec le monde naturel et entre les personnes de différentes nations, différentes cultures, différentes religions. Je voyage parce que je veux toucher les jeunes du monde entier et les aider à comprendre quelle différence ils peuvent faire, et influencer leurs parents et leurs enseignants. J'utilise chaque once de mon énergie pour toucher les jeunes du monde entier. »


En 2010, Jane est nommée messagère des Nations unis pour la Paix, et maintenant, à notre immense fierté, elle rejoint les 100 Anges Gardiens de la Planète pour le développement d'une éducation civique mondiale sur la Planète des Sages...


LE MOOC GREEN GAMES DE JANE GOODALL

Le site Jane Goodall Institute

15 vues